Notre recherche du plaisir orchestre des vies depuis la nuit des temps libre.

Notre recherche du plaisir orchestre des vies depuis la nuit des temps libre.

Mais peut-on y parvenir via le travail, valeur centrale de les civilisations modernes?

Notre siecle kiffe a repeter que bonheur et bricolage sont indissociables. Le travail, c’est l’equilibre, nous assene-t-on. Il eloigne l’ennui, le vice et le besoin. Il humanise avec l’intermediaire social qu’il cree et maintient les capacites intellectuelles en eveil. Il redresse le perverti, moralise le devoye, rend l’homme vertueux. Ceux qui choisissent deliberement de ne pas travailler subissent l’opprobre de leurs contemporains. Que n’a-t-on gui?re dit i  propos des rentiers, les oisifs ou plus simplement, ces dames au foyer?

Cette vision du travail tel utile a des existences est pourtant relativement recente. Weiterlesen